J 22 n°22149

Fruit d’une collaboration entre l’association Memorial Flight et le Musée de l´Aviation et de l´Automobile « Svedinos », cet ambitieux projet européen a pour objectif la remise en état de vol d’un monument du patrimoine aéronautique suédois, le FFVS J 22 « Gul Erik ».

 

Historique du J 22 « Gul Erik »

Construit le 8 Août 1944, cet appareil est le 49ème exemplaire produit. Portant le numéro de série 22149, il est le le plus vieux des trois J 22 survivants. Il s’agit d’un modèle J 22A équipé de 2 mitrailleuses de 7.9mm et 2 autres de 13.2mm de calibre.

Photos de la collection de Gustaf Persson, via Mikael Forslund

L’avion commença à servir au sein du groupe F16, basé à Uppsala. Le 26 avril 1945, il fut transféré au groupe F10 et portait le code E jaune (« Gul Erik »), puis B jaune. Il est possible qu’il ait également porté le code B rouge. Le J 22 fut ensuite envoyé au groupe F3, à Linköping, et portait le code S jaune. Enfin l’avion fut retiré du service le 7 décembre 1950.

il fut utilisé comme générateur de souffle lors d’entrainement au repliage des voiles des parachutistes !  Cet appareil devant être ferraillé, il fut sauvé en 1972 par le fondateur du Musée « Svedinos », Lennart « Svedino » Svedfelt et restauré pour exposition statique.

Cependant l’avion n’avait eu le droit qu’à une restauration cosmétique pour être exposé. La structure doit être intégralement contrôlée, et nécessitera une restauration en profondeur, à long terme, et une reconstruction partielle. Les ailes furent coupées en 1972 pour le transport et devront donc être complètement refabriquée.

Complet à plus de 95%, en omettant le revêtement factice, son expertise a montré qu’il était possible de le restaurer pour le remettre en conditions de vol. La volonté du Musée Svedinos de remettre en vol « Gul Erik », alliée à l’expertise de Memorial Flight dans la restauration d’avions anciens est une occasion unique pour que le public suédois et européen puisse redécouvrir dans son élément naturel cet appareil extraordinaire, aux lignes épurées et élégantes, symbolisant l’ingéniosité et le savoir faire suédois, et par la même occasion pour rendre hommage à l’ingénieur de génie que fut son créateur, Bo Lundberg.

Une fois la restauration de « Gul Erik » terminée, l’appareil devrait voler quelques années au sein de la flotte de Memorial Flight en France, avant de retourner au Musée de Svedinos où il pourra de nouveau sillonner le ciel de son pays d’origine.